ที่ดินของช้าง สีชมพู Le pays des Éléphants Roses

ที่ดินของช้าง สีชมพู Le pays des Éléphants Roses

DSC_0106DSC_0136DSC_0023 1DSC_0028 DSC_0072DSC_0013 1DSC_0001DSC_0077 1DSC_0081 123DSC_0081 12DSC_0081 1DSC_00952DSC_0095 DSC_0114DSC_0130 1DSC_0045DSC_0083DSC_0088 1DSC_0148 1DSC_0308DSC_0058DSC_0279 1DSC_0153DSC_0179 1 DSC_0184DSC_0229 1 DSC_0276 1DSC_0278DSC_0331DSC_0339

DSC_0406 1DSC_0438 1DSC_0436DSC_0125DSC_0194DSC_0229DSC_0158    DSC_0034DSC_0257DSC_0315DSC_0327    DSC_0037

 

2 janvier 2014 – Prendre son petit déj’ à la maison. Dire “À dans deux semaines” à Monsieur. Partir travailler. Décider de rejoindre Monsieur. Demander des congés. Se les faire accorder une heure après. Acheter un billet. Faire son sac en 15 minutes. Dîner entre Paris et Pékin. Apprendre la naissance d’un bébé. Pleurer. Ne plus savoir quelle heure il est. Juste le temps d’apprendre à dire “Sawadika” – 3 janvier 2014